Random Article


 
News
 

 
Sion Sono
 
 
Print
Print
Print

Bad Film (Sion Sono, 1995-2012)

Etrange Festival 2013 : Inédits. Quatrième véritable long métrage de Sion Sono, Bad Film, qui porte bien mal son titre, est une arlésienne qui s’est enfin frayé un chemin jusqu’aux écrans. 17 ans dans un placard, c&...
 
 
 
 
 
 
120x160 LoH 15_02
120x160 LoH 15_02
120x160 LoH 15_02

The Land of Hope (Sion Sono, 2012)

A la manière d’un Takashi Miike qui s’est essayé non sans succès à un cinéma plus « classique » que d’accoutumée, en marge de ses délires habituels, Sion Sono délaisse le temps de The Lan...
 
 
 
 
 
 

Himizu de Sion Sono (2011)
Himizu de Sion Sono (2011)
Himizu de Sion Sono (2011)

Himizu (Sion Sono, 2011)

Festival du Film Asiatique de Deauville 2012 : Prix de la critique S’il est toujours boudé par les distributeurs français pour que ses films sortent en salle ou en vidéo, mis à part Suicide Club sorti il y a quelques anné...
 
 
 
 
 
 
Guilty of Romance de Sion Sono (2011)
Guilty of Romance de Sion Sono (2011)
Guilty of Romance de Sion Sono (2011)

Guilty of Romance (Sion Sono, 2011)

Poétique, fiévreux, baroque, Guilty of Romance confirme le goût de Sion Sono pour la perversion des genres. Derrière une enquête policière, il tord les codes du thriller pour en faire un portrait de femmes outrancier, violent, ...
 
 
 
 
 
 

Suicide Club de Sion Sono (2001)
Suicide Club de Sion Sono (2001)
Suicide Club de Sion Sono (2001)

Suicide Club (Sion Sono, 2001)

Après 8 films que l’on peut considérer comme invisibles pour tout occidental ne parlant pas couramment le japonais, cet extraordinaire artiste qu’est Sion Sono, poète, écrivain et cinéaste (et bien d’autres ch...