La la land : les couples mythiques des comédies musicales

de le 10/01/2017
 
FacebooktwitterFacebooktwitter

Et oui ! La vie c’est plus marrant et moins désespérant en chantant. Ces paroles autrefois prononcées par Michel Sardou pourrait devenir un adage une fois sorti de la projection de La La Land (en salle le 25 janvier), le nouveau petit bijou signé Damien Chazelle. Elle est serveuse et veut devenir actrice. Il est pianiste passionné de jazz et cachetonne pour survivre. Ils se rencontrent. Leurs rêves respectifs vont-ils s’accorder à leur histoire ? Elle, c’est Emma Stone dont on ne finit plus de découvrir tous les talents. Lui, c’est Ryan Gosling dont le charme n’est plus à démontrer. Sur une trame des plus classiques, le réalisateur de Whiplash mêle légèreté, comédie, émotion, sentiments et prouesses techniques avec virtuosité. La La Land, c’est un voyage au pays des rêves se confrontant à la réalité. C’est une bulle de champagne qui fait du bien. C’est emballant et positivement enchantant.

Parce que le couple formé par Emma Stone et Ryan Gosling est beau à voir et à entendre, nous avons eu envie de retrouve quelques couples mythiques nés des plus grandes comédies musicales. Histoire de prouver un peu plus que la vie est réellement plus lumineuse lorsqu’on la traverse en  dansant ou en chantant.

par Joseph DiGrégorio

la la land filmosphere

  • LA LA LAND de Damien Chazelle (2016)

Troisième rencontre à l’écran pour Emma Stone et Ryan Gosling après la comédie Crazy Stupid Love et le polar Gangster Squad. L’alchimie est parfaite. Dans un Hollywood intemporel, les deux jeunes gens se rencontrent et l’amour est là. Mais ils ont chacun un rêve qui les définit. Le réalisateur Damien Chazelle confronte la passion au réel, l’utopie au concret. Avec intelligence et enchantement.

lesparapluies-decherbourg

  • LES PARAPLUIES DE CHERBOURG de Jacques Demy (1964)

Le genre musical n’est pas dans la tradition cinématographique française. Quelques exceptions sont notables et bien sûr Jacques Demy en est le chef de file. La musique de Michel Legrand transcende le banal, le charme de Catherine Deneuve demeure intact plus de cinquante ans après et la scène finale entre la comédienne et Nino Castelnuovo est dans les mémoires.

my fair lady filmosphere

  • MY FAIR LADY de George Cukor (1964)

Adaptation de la pièce Bernard Shaw, Pygmalion, My Fair Lady demeure une valeur sure de la comédie musicale américaine. Le couple Audrey Hepburn/ Rex Harrison est détonnant. Comment résister à Audrey ?

rockyhorror

  • THE ROCKY HORROR PICTURES SHOW de Jim Sharman (1976)

Film culte par excellence, dérangeant à sa sortie par sa liberté de ton, ses personnages excentriques, l’évocation de la transsexualité, The Rocky Horror Pictures Show a depuis pris du galon et gagné un nombre considérable de fans qui le célèbrent régulièrement. Le couple Susan Sarandon/ Barry Bostwick en voit de toutes les couleurs.

american-in-paris

  • UN AMERICAIN A PARIS de Vincente Minnelli (1952)

Gene Kelly, Leslie Caron, les musiques de Gershwin, la maestria de Minnelli et Paris (recréé dans les studios de la MGM) font de ce classique un savoureux bonbon dont le final anthologique (un ballet de 17 minutes sans paroles) reste inégalé.

moulin-rouge

  • MOULIN ROUGE de Baz Luhrmann (2001)

Nicole Kidman est la magnifique Satine face à Ewan McGregor, poète amoureux. Le style de Luhrmann fait merveille et donne une puissance incroyable à ce film audacieux qui frappe au cœur. La bande originale est époustouflante faite essentiellement de reprises.

grease filmosphere

  • GREASE de Randal Kleiser (1978)

John Travolta et Olivia Newton-John sont Danny et Sandy, deux amours de vacances qui se retrouvent sans le vouloir dans le même lycée. Lui fait partie des T-Birds et n’assume pas sa relation avec cette fille trop sage. Comédie culte et chansons toujours aussi efficaces, Grease n’a pas pris une ride. Le plaisir est toujours intact. You’re the one that I want !

across-the-universe

  • ACROSS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007)

Even Rachel Wood et Jim Sturgess sont Lucy et Jude, amoureux passionnels au cœur des années 60 où contre-culture, manifestations pacifiques et rock’n roll dominent. D’une beauté plastique rare, le film nous emporte et construit sa narration au rythme des chansons des Beatles.

chantons-sous-la-pluie-2

  • CHANTONS SOUS LA PLUIE de Stanley Donen et Gene Kelly (1952)

Œuvre incontournable mettant en scène l’arrivée du cinéma parlant et le changement qu’il imposa pour les stars du muet en place, le film est un bonheur permanent tant par son histoire que ses numéros musicaux. Le couple Gene Kelly/ Debbie Reynolds domine la distribution. Un chef d’œuvre.

melodie-dubonheur

  • LA MELODIE DU BONHEUR de Robert Wise (1965)

En 1938, une jeune femme voulant être nonne est envoyée comme gouvernante chez un veuf père de sept enfants. Son caractère à la fois fantasque et respectueux va convaincre petit à petit les enfants. Julie Andrews est immense aux côté du grand Christopher Plummer dans ce classique un brin désuet mais toujours charmant.

danseur-du-dessus

  • LE DANSEUR DU DESSUS de Mark Sandrich (1935)

Fred Astaire et Ginger Rogers, couple mythique par excellence, sont les plus emblématiques représentants des comédies musicales où amour et danses font bon ménage. Dans ce Danseur du dessus, ils se livrent à d’époustouflants numéros. Astaire, roi des claquettes, est au sommet.

westsidestory

  • WEST SIDE STORY de Robert Wise et Jerome Robbins (1961)

Le chef d’œuvre ! Les chansons (Maria, America …) sont dans nos cœurs, les chorégraphies toujours aussi impressionnantes, le charme de Natalie Wood et Richard Beymer, les talents de George Chakiris, Russ Tamblyn, Rita Moreno… tout est parfait. Cette version de Romeo et Juliette transposée dans l’Amérique porteuse de rêve est une tragédie magistrale qui demeure aujourd’hui encore un bijou absolu du genre.