Best Of 2009
 
 
 
 
Movies
 
Avatar affiche
Avatar affiche
Avatar affiche

Avatar (James Cameron, 2009)

Fin 70, après avoir laissé tomber ses études d'ingénieur pour de petits jobs d'appoint qui lui permettront d'écrire, James Cameron imagine une histoire mêlant science-fiction et fantastique pour son premier court métrage. Imprégné par les livres qu'il dévorait enfant, signés Edgar Rice Burroughs ou Tolkien, le futur cinéaste fait naître sur le papier les aventures d'un homme handicapé à la découverte d'une nouvelle planète. Une immense femme bleue sera sa guide. L'histoire ne sera finalement pas utilisée pour Xenogenesis mais pour son Avatar qui sortira 30 ans plus tard. Lorsqu'il était enfant, il n'était pas rare de voir James Cameron fabriquer des avions ou des voitures. De "vrais" modèles fonctionnels dans lesquels il pouvait monter. Pour ce faire, il devait diriger sa bande de copains à qui il avait délégué des fonctions. En somme, un petit bonhomme à la tête d'un projet assez énorme pour lui. Quelques années plus tard le réalis...


 
 
Movies
 
Antichrist de Lars Von Trier (2009)
Antichrist de Lars Von Trier (2009)
Antichrist de Lars Von Trier (2009)

Antichrist (Lars Von Trier, 2009)

Le réalisateur danois a le don de créer la surprise à presque chaque film. Dogville était la dernière importante en date, abolissant la notion de décor pour un résultat déconcertant. Après sa trilogie sur l'Europe (Element of Crime, Epidemic et Europa), sa trilogie du coeur (Breaking the Waves, les idiots, Dancer in the Dark) et sa trilogie américaine avortée par manque d'inspiration (Dogville est génial, Manderlay tournait en rond...) et un aparté... étrange et expérimental (le Direktør, tourné avec une caméra qui limite l'influence humaine sur le tournage), le voilà qui revient avec cet Antichrist, un film... enfin, une expérience plutôt, qu'il a écrit en pleine dépression et qui cristallise tous ses cauchemars et obsessions, une oeuvre d'une puissance presque jamais vue, qui sonne autant comme une thérapie audacieuse que comme un film somme dans lequel on retrouve l'ensemble des thèmes brassés dans la carrière du réalisateur et qu...


 
 
Movies
 
L'imaginarium du Docteur Parnassus de Terry Gilliam (2009)
L'imaginarium du Docteur Parnassus de Terry Gilliam (2009)
L'imaginarium du Docteur Parnassus de Terry Gilliam (2009)

L’Imaginarium du Docteur Parnassus (Terry Gilliam, 2009)

En cette année cinématographique plutôt très riche en excellents films, il y avait pour votre serviteur 3 évènements majeurs (sans compter Avatar qui me fait rêver autant qu'il me fait peur) pour autant de réalisateurs que j'ai tendance à vénérer: Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, Public Enemies de Michael Mann et cet Imaginarium du Docteur Parnassus... 3 styles, 3 campagnes promos qui ont donné des frissons et avant de voir celui-là, 2 contrats largement remplis. Autant dire que l'attente de ce dernier film du génial Terry Gilliam était plus qu'immense, la peur d'être déçu également devant un film à la production plus que chaotique, dans la plus pure tradition "gilliamesque" qui a quand même atteint là des sommets avec le décès de l'acteur principal! Mais au final, devant cet objet filmique clairement malade, que dire... tout simplement qu'il s'agit de son meilleur film depuis longtemps, que c'est tellement riche qu'il faud...


 
 
Movies
 
Morse de Tomas Alfredsson (2008)
Morse de Tomas Alfredsson (2008)
Morse de Tomas Alfredsson (2008)

Morse (Tomas Alfredson, 2008)

Les vampires ont la côte cette année au cinéma et même à la TV, pour le meilleur (l'étrange Thirst, la série True Blood...) et le pire du pire (Blood the last vampire et l'immonde Twilight). C'est quand même intéressant de voir le grand public se ruer sur ce genre de film (en particulier le dernier) sachant qu'à la base le mythe du vampire est vieux comme le monde mais Bram Stocker l'a popularisé à travers une métaphore à forte connotation sexuelle... En tout cas les film utilisant la fibre vampirique sont légion au cinéma mais ceux qui traitent la chose avec talent le sont beaucoup moins. On peut citer Nosferatu (celui de Murnau et celui d'Herzog), Dracula de Coppola, Entretien avec un Vampire de Jordan... le reste va du mineur/minable au sympa et fun (Vampires de Carpenter, Une Nuit en Enfer de Rodriguez...). Mais ceux qui abordent le thème de façon originale... là ils se comptent sur les doigts d'une seule main! On citera bien sur...