Irlande
 
 
 
 
Movies
 
Need for Speed affiche
Need for Speed affiche
Need for Speed affiche

Need for Speed (Scott Waugh, 2014)

Jeu vidéo et cinéma font rarement bon ménage, et ce malgré les évolutions de l'un et de l'autre menant vers un probable anéantissement des frontières les séparant. Need for Speed est l'exemple type de ce que le cinéma ne doit pas piocher dans le jeu vidéo, à savoir un concept axé uniquement sur le plaisir instantané du joueur impossible à retranscrire dans un média où le joueur devenu spectateur n'a plus aucune influence. Et d'autant plus lorsque le projet est confié à un réalisateur qui a déjà prouvé son incapacité à transcender un concept par le cinéma. Need for Speed au cinéma est une idée aussi grotesque que celles ayant mené à la sortie d’aberrations telles que Super Mario Bros., Tekken ou Street Fighter. A savoir qu'il n'y a ni une ligne narrative claire à exploiter, ni un concept adaptable en tenant compte de l'impassibilité du spectateur. Concrètement, adapter des jeux de baston ou des jeux de course automobile est à peu p...


 
 
Movies
 
dark touch affiche
dark touch affiche
dark touch affiche

Dark Touch (Marina de Van, 2013)

Après sa version du Petit poucet n'ayant pas eu droit aux honneurs du grand écran en France, hors festivals, l'étrange Marina de Van y revient enfin avec Dark Touch, son premier film en langue anglaise et son premier film d'horreur pur et dur. De facture plutôt classique et dans une approche d'un premier degré salvateur, son quatrième long métrage investit les terres du film de maison hantée et d'enfants maléfique avec respect et jusqu’au-boutisme, dopé par un dernier acte étonnant de furie. Depuis l'éprouvant et magnifique Dans ma peau, le cinéma de Marina de Van réalisatrice tutoie l'horreur dans sa veine cinématographique la plus européenne. Avec Dark Touch, cette artiste hors normes et bien trop rare embrasse littéralement le genre pour livrer ce que toute excellente série B se doit d'être : composer avec les attentes du public de ce genre de film (ne pas toiser le genre ou ironiser sur lui, en assimiler les codes) pour en tir...


 
 
Movies
 
Love Eternal poster
Love Eternal poster
Love Eternal poster

Love Eternal (Brendan Muldowney, 2013)

PIFFF 2013 : compétition Quelques années après Savage, un premier long métrage très oubliable autour du concept de vengeance, Brendan Muldowney revient avec une fable macabre et arty à la lisière du fantastique. Avec ses airs de film "Sundance", ses égarements atmosphériques et son héros dépressif, Love Eternal peine à trouver son sujet et son rythme, s'empêtrant dans l'exercice de style un peu vain et sans aucune identité. A peu près dénué de fantastique à proprement parler, Love Eternal est un tout petit film irlandais qui reprend à peu près tous les gimmicks du cinéma indépendant américain. Adapté d'un roman japonais signé Kei Ôishi (auteur à l'original d'Appartement 1303 d'Ataru Oikawa), il articule son semblant d'intrigue autour d'un sujet fort, le suicide. Pourtant loin de la délicatesse japonaise ou de l'ancrage culturel de la chose, le film se prend largement les pieds dans le tapis en ne sachant pas vraiment quelle voie su...


 
 
Movies
 
El Gusto de Safinez Bousbia (2011)
El Gusto de Safinez Bousbia (2011)
El Gusto de Safinez Bousbia (2011)

El Gusto (Safinez Bousbia, 2011)

Réunir des groupes d'anciens ou d'originaux autour de musiques du monde, c'est un peu le nouveau principe des documentaires musicaux. Buena Vista Social Club, Benda Bilili! ou Kinshasa Symphony sont déjà passés par là. Aujourd'hui c'est El Gusto, qui malgré son titre n'a rien à voir avec l'Amérique Latine mais nous parle de l'Algérie et la musique arabo-andalouse popularisée par quelques artistes en France, dont Enrico Macias. Cette fois encore, il y a eu un concert à la clé avec un succès phénoménal et de vieux musiciens et chanteurs heureux comme tout de se retrouver et faire partager leur passion pour la musique que scène. De longs mois de tournage, des centaines d'heures de rushes et El Gusto, fruit d'une passion sans limite envers un sujet dont la réalisatrice est tombé raide dingue, s'offre aux écrans de cinéma. Et si le documentaire n'est peut-être pas au niveau de ses prédécesseurs, certains parti-pris en font un objet docume...