Espagne
-
TOUS LES ATICLES
 
affiche de la colère d'un homme patient

La Colère d’un homme patient (Raúl Arévalo, 2016)

L’acteur Raúl Arévalo, un des rôles principaux de La Isla Minima, passe pour la première fo...
Poster de Quelques minutes après minuit

Quelques minutes après minuit (J.A. Bayona, 2016)

Ce n’était plus à prouver mais avec son troisième long-métrage, Juan Antonio Bayona s&rsquo...

Mi Gran Noche (Álex de la Iglesia, 2015)

Débarquant sur le territoire français dans la discrétion la plus totale, sur Netflix et même pas ...

Poster de Psiconautas

Psiconautas, los niños olvidados (Pedro Rivero & Alberto Vázquez, 2015)

Après la bande dessinée et un court-métrage, la sombre et triste aventure Psiconautas passe sur l...
Affiche de Julieta de Pedro Almodovar

Julieta (Pedro Almodóvar, 2016)

Lors de l’annonce des sélectionnés de la 69ème édition du Festival de Cannes, on s’est insurgé co...

Régression (Alejandro Amenábar, 2015)

Que diable s’est-il passé avec Alejandro Amenábar ? Disparu des radars depuis 6 ans, un des...

The Corpse of Anna Fritz (Hèctor Hernández Vicens, 2015)

Soutenu par une réputation avantageuse, The corpse of Anna Fritz se révèle effectivement comme un...

La Niña de fuego (Carlos Vermut, 2014)

Dans l’ombre du magistral La Isla Minima aux derniers Goyas se trouvait un film particulier...

La Isla mínima (Alberto Rodríguez, 2014)

Avec son triomphe mérité aux derniers Goyas, avec face à lui des concurrents pourtant plus que sé...

Gunman (Pierre Morel, 2015)

Pierre Morel, technicien formé à l’écurie Besson et propulsé à la réalisation sur Banlieue ...

À la poursuite de demain (Brad Bird, 2015)

Alors que Mission : Impossible – Protocole Fantôme a connu un succèsconsidérable, le nouvea...

Les Nouveaux sauvages (Damián Szifrón, 2014)

Difficile exercice pour le réalisateur Damián Szifrón que l’humour noir. Son troisième film nous ...

Exodus (Ridley Scott, 2014)

Toujours synonyme de très grand spectacle, Ridley Scott nous offre pour Noël 2014 une fresque gra...

Autómata (Gabe Ibáñez, 2014)

Grâce à une poignée d’auteurs qui abordent le genre avec tout le respect et le sérieux qu&r...

Open Windows (Nacho Vigalondo, 2014)

Etrange Festival 2014 : compétition internationale. Si le concept d’Open Windows nous attire au d...

Enemy (Denis Villeneuve, 2013)

[SPOILER ALERT : Nous vous conseillons la lecture de cette critique après vision du film afin de ...

Still the Water (Naomi Kawase, 2014)

Fille chérie du Festival de Cannes, d’où elle est déjà repartie avec la caméra d’or e...

Les sorcières de Zugarramurdi (Álex de la Iglesia, 2013)

Un film d’Álex de la Iglesia est toujours un évènement, à la fois car le réalisateur espagn...

Gibraltar (Julien Leclercq, 2013)

Annoncé comme une saga mafieuse extrêmement luxueuse, de par son casting, son auteur, et un réali...

Les Derniers jours (Àlex & David Pastor, 2013)

S’il fallait une preuve supplémentaire que l’Espagne domine assez largement la produc...

Le Labyrinthe de Pan (Guillermo del Toro, 2006)

Cinq ans après L’échine du Diable, magnifique fable fantomatique et portrait d’une Es...

The End (Jorge Torregrossa, 2012)

Si le cinéma espagnol est aujourd’hui le berceau du cinéma fantastique européen, il lui arr...

Mama (Andrés Muschietti, 2013)

Soutenu par un Guillermo Del Toro qui n’est pas le dernier pour dénicher les talents de dem...

Blancanieves (Pablo Berger, 2012)

Pour son deuxième film après l’étonnant Torremolinos, le strip-tease de ma copine, Pablo Be...

Django (Sergio Corbucci, 1966)

Réalisateur prolifique et capable de jongler entre à peu près tous les genres du moment qu’...

Operación E (Miguel Courtois, 2012)

Depuis El Lobo en 2004, soit le moment où il a enfin inclus ses racines espagnoles dans son ciném...

The Body (Oriol Paulo, 2012)

Paris International Fantastic Film Festival 2012 : Prix du jury. S’il y a bien une constant...

The Impossible (Juan Antonio Bayona, 2012)

Si L’orphelinat marquait la naissance d’un enfant prodige sous la bénédiction du géni...

Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté (Laurent Tirard, 2012)

Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté, s’il n’atteint pas la nullité phénoména...

La Chair et le sang (Paul Verhoeven, 1985)

Pour son premier film à Hollywood, le hollandais violent Paul Verhoeven ne fait aucun compromis. ...

Game of Werewolves (Juan Martínez Moreno, 2011)

Étrange Festival 2012 : Compétition internationale. Armé d’un petit budget de 3,5 millions ...

Un Jour de chance (Álex de la Iglesia, 2011)

Étrange Festival 2012 : Avant-première. Après l’aboutissement que représentait l’imme...

Insensibles (Juan Carlos Medina, 2012)

Étrange Festival 2012 : Compétition internationale. L’Espagne est un tel vivier de talents qu&rsq...

L’ombre du mal (James McTeigue, 2012)

Ancien protégé des frères Wachowski qui l’ont pris sous leur aile pour évoluer d’assi...

Inside (Andrés Baiz, 2011)

Avertissement : ne lisez pas le synopsis ci-dessus qui dévoile un élément clé de l’intrigue...

La Secte sans nom (Jaume Balagueró, 1999)

A la fin des années 90, le cinéma de genre espagnol rayonnant au delà des frontières se résume à ...

Malveillance (Jaume Balagueró, 2011)

PIFFF 2011 : Film d’ouverture Depuis une quinzaine d’années et sous l’impulsion...

7 jours à la Havane (2012)

On retrouve toujours les mêmes problèmes dans les films collectifs. Et un en particulier : le man...

How Much Does Your Building Weigh, Mr Foster? (Carlos Carcas & Norberto López Amado, 2010)

Architecture et cinéma peuvent-ils faire bon ménage ? C’est en filigrane la question que po...

Angoisse (Bigas Luna, 1987)

Cinéaste aujourd’hui complètement méprisé (qui a entendu parler de son dernier film, Di Di ...

Eva (Kike Maíllo, 2011)

S’il y a bien un genre, dans ce grand ensemble qu’on nomme « cinéma de gen...

Les Adieux à la reine (Benoît Jacquot, 2012)

Benoît Jacquot est un réalisateur difficile à cerner. En bien ou en mal il ne cesse de surprendre...

[•REC³] Génesis (Paco Plaza, 2012)

[•REC] premier du nom, malgré tous les défauts qu’on pouvait lui trouver, et notamment dans...

Beast (Christoffer Boe, 2011)

Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2012 : Compétition. Après Tout ira bien présenté à Cann...

Intruders (Juan Carlos Fresnadillo, 2011)

Quand un réalisateur surdoué qui s’est permis en seulement deux films, le percutant Intacto...

Kidnappés (Miguel Ángel Vivas, 2010)

Si le cinéma de genre ibérique s’est forgé une réputation impeccable sur sa veine fantastiq...

Extraterrestre (Nacho Vigalondo, 2011)

PIFFF 2011 : Compétition S’il y en a bien un dont on attendait le nouveau film en trépignan...

Blind Alley (Antonio Trashorras, 2011)

PIFFF 2011 : Compétition Si on en connait pas encore le nom d’Antonio Trashorras, il faut t...

Pain Noir (Agustí Villaronga, 2010)

L’Espagne a décidé de frapper fort cette année en nous envoyant les deux bombes de la derni...

Blackthorn (Mateo Gil, 2011)

À force d’entendre crier que le western est mort, enterré symboliquement par Clint Eastwood...

Le Moine (Dominik Moll, 2011)

Depuis l’apparition d’une bannière géante au marché du film à Cannes en 2010, Le Moin...

Chico & Rita (Tono Errando, Javier Mariscal & Fernando Trueba, 2010)

Parler de musique au cinéma n’est jamais un exercice évident, d’autant plus quand il ...

Balada Triste (Álex de la Iglesia, 2010)

Est-ce qu’on a un instant pensé avoir perdu le génie d’Álex de la Iglesia? Avouons qu...

La Piel que Habito (Pedro Almodóvar, 2011)

On le dit chouchou de Cannes, parmi les « habitués ». Un simple et rapide c...

Affiche de minuit a paris de Woody Allen

Minuit à Paris (Woody Allen, 2011)

Woody Allen a de nouveau rendez-vous avec la Croisette, comme à chaque film, des meilleurs aux pl...

Route Irish (Ken Loach, 2010)

Après la légèreté et la tendresse de Looking for Eric, on se demandait comment allait rebondir le...

L’étrange affaire Angelica (Manoel de Oliveira, 2010)

Manoel de Oliveira a atteint un degré de sagesse et de jouvence rare. Son film, l’Etrange Affaire...

Paul (Greg Mottola, 2011)

Que pouvait-on légitimement attendre de la rencontre entre le réalisateur du pas génial SuperGrav...

Même la pluie (Icíar Bollaín, 2010)

Grand favori, avec Balada triste de trompeta d’Álex de la Iglesia, des prochains Goyas en E...

Carte des sons de Tokyo (Isabel Coixet, 2009)

Consacrée en 2005 grâce à l’émouvant The Secret Life of Words avec Tim Robbins et Sarah Pol...

Les Yeux de Julia (Guillem Morales, 2010)

Dire que ce projet des Yeux de Julia était rempli de promesses serait un doux euphémisme. En effe...

Cabeza de Vaca (Nicolás Echevarría, 1991)

Expérience de cinéma magique et viscérale, Cabeza de Vaca se révèle comme un cousin éloigné d&rsq...

Mother and Child (Rodrigo García, 2009)

Même si son nom ne nous parle pas immédiatement, Rodrigo García n’est ni un inconnu ni un d...

Biutiful (Alejandro González Iñárritu, 2010)

En seulement trois films, le réalisateur mexicain que l’on surnomme El Negro a su s’i...
affiche de Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu (Woody Allen, 2010)

À chaque année son nouveau film de Woody Allen. À son rythme de métronome le freluquet binoclard ...

Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures) (Apichatpong Weerasethakul, 2010)

Quelqu’un a dit concernant ce film « la palme dort ». Autant la formu...

Buried (Rodrigo Cortés, 2010)

Dans le genre du film concept ultra casse-gueule, voilà que déboule Buried! Le concept tient en q...

Cellule 211 (Daniel Monzón, 2009)

Les films de prison ont toujours crée une sorte de fascination malsaine sur le spectateur, sans d...

L’Orphelinat (Juan Antonio Bayona, 2007)

Béni soit Guillermo Del Toro! On ne le dira jamais assez, mais en plus d’être aujourd&rsquo...

Eyes of War (Danis Tanovic, 2009)

Alors qu’il fut une immense révélation dès la sortie de son premier film, No Man’s La...

Lucia et le sexe (Julio Medem, 2001)

À en croire les différentes citations honteusement mentionnées sur l’affiche puis le DVD pa...

Dans ses yeux (Juan José Campanella, 2009)

Malgré une carrière phénoménale en salles en Argentine (11 semaines à l’affiche, deuxième s...

Green Zone (Paul Greengrass, 2010)

« Par le réalisateur de la Mort dans la Peau et la Vengeance dans la Peau »...

La Vida Loca (Christian Poveda, 2008)

« Tu ne peux plus faire marche arrière » sont les mots de la fin de ce docu...

Tetro (Francis Ford Coppola, 2009)

Il fait partie de la légende, il n’avait plus rien réalisé pendant 10 ans suite à l’i...

[•REC]² (Jaume Balagueró & Paco Plaza, 2009)

Il y a 2 ans se formait un duo qu’on n’attendait pas forcément, 2 artistes appartenan...

Paintball (Daniel Benmayor, 2009)

On ne cesse de le répéter, l’Espagne est (avec la Norvège) le nouvel eldorado du cinéma de ...

Agora (Alejandro Amenábar, 2009)

Il semble bien loin le temps où le prodige espagnol nous assommait coup sur coup avec Tesis puis ...

Timecrimes (Nacho Vigalondo, 2007)

Petit film précédé d’un excellent bouche à oreilles, Los Cronocrimenes a tout de même souff...

Le Parfum: histoire d’un meurtrier (Tom Tykwer, 2006)

Encore un roman réputé inadaptable au cinéma… De nombreux réalisateurs se sont cassés les d...

Vicky Cristina Barcelona (Woody Allen, 2008)

43ème film au compteur pour le New Yorkais et c’est seulement le deuxième que je vois, aprè...

Capitaine Alatriste (Agustín Díaz Yanes, 2006)

Peu connu chez nous le capitaine Alatriste est un peu l’équivalent espagnol de notre D&rsqu...

Les Révoltés de l’an 2000 (Narciso Ibáñez Serrador, 1976)

Derrière ce titre français issu de la période des films post-apocalyptiques italiens, complètemen...

Étreintes Brisées (Pedro Almodóvar, 2009)

On l’attendait le retour du prodige espagnol, comme à son habitude sur la Croisette, et une...

Abandonnée (Nacho Cerdà, 2006)

Après Génésis, son dernier court métrage de la trilogie de la mort (avec the Awakening et le terr...

Crimes à Oxford (Álex de la Iglesia, 2008)

Le moyen métrage la Chambre du fils, qui fait partie de l’anthologie Películas para no dorm...

La Mauvaise éducation (Pedro Almodóvar, 2004)

Avec Tout sur ma Mère en 1999, il y a eu un bouleversement dans le cinéma d’Almodóvar. Il a...

Les Proies (Gonzalo López-Gallego, 2007)

Réalisateur de courts-métrages et de déjà 2 longs qui ont fait parler d’eux dans plusieurs ...

[•REC] (Jaume Balagueró & Paco Plaza, 2007)

Précédé d’un buzz sans précédent pour un film espagnol, [•REC] est avant tout la rencontre ...