Hong Kong
 
 
 
 
Movies
 
Guillotines poster
Guillotines poster
Guillotines poster

Guillotines (Andrew Lau, 2012)

Andrew Lau, éternellement "réalisateur d'Infernal Affairs", n'aura pas longtemps fait illusion même si ce haut fait d'armes, probablement à mettre au crédit du co-réalisateur Alan Mak, continue de lui servir de carte de visite à l'international. Son dernier long métrage en date, sortant en France en vidéo deux ans après sa sortie asiatique, confirme qu'il est et restera un auteur surfant sur la hype mais sans grand talent. Évidemment, le monde entier connait aujourd'hui Andrew Lau pour son remarquable Infernal Affairs (et sa magnifique suite, le troisième épisode témoignant malheureusement des velléités bassement mercantiles et peu respectueuses du public de l'ensemble du projet). Sauf que la véritable nature du bonhomme ne correspond pas tout à fait à ce polar. Andrew Lau est avant tout un directeur de la photographie de génie, responsable de l'image de films tels que City on Fire de Ringo Lam, Mister Dynamite de Jackie Chan, Il ...


 
 
Movies
 
Drug War poster
Drug War poster
Drug War poster

Drug War (Johnnie To, 2012)

Inlassablement, Johnnie To continue de varier ses plaisirs de metteur en scène, passant avec la même aisance d'un genre à l'autre. Drug War, son 53ème film, s'inscrit dans sa veine "polar" et, s'il ne constitue pas un sommet dans sa carrière, s'impose comme un exercice de style assez radical autour de la série B. Un polar tendu, simple et virtuose, dont la production en Chine continentale constitue un des plus gros défis. Johnnie To n'avait plus réalisé de pur polar depuis 2009 et le mal-aimé Vengeance avec Johnny Hallyday. Ce retour au genre, dont il est le plus éminent représentant à Hong Kong depuis le départ des géants, est quelque part salutaire. Une façon pour lui d'affirmer haut et fort qu'il reste le patron, même s'ils sont plusieurs à se rapprocher du trône. Et il le soigne ce retour, avec cette sophistication qui caractérise son cinéma. Cependant, si Drug War est un polar très haut de gamme qui met une bonne fessée à la ...
 
 
 
 
 
 

2014/06/09



 
 
Movies
 
Man of Tai Chi affiche
Man of Tai Chi affiche
Man of Tai Chi affiche

Man of Tai Chi (Keanu Reeves, 2013)

Quand un acteur, aussi doué soit-il, passe à la réalisation, il y a toujours cette petite appréhension liée au fait que ces deux métiers en contact permanent n'ont définitivement rien à voir. C'est au tour du très, trop, rare Keanu Reeves de s'y essayer. Une nouvelle occasion d'explorer ses racines asiatiques, mais également de s'offrir un vrai rôle de bad guy caricatural au possible. Le tout pour aboutir sur une sorte de série B gonzo débridée, bête et méchante, bien plus proche de Bloodsport que du Maître d'armes. Acteur sous-estimé et cinéphile au regard tourné vers l'avenir, Keanu Reeves était attendu au tournant pour sa première réalisation. Man of Tai Chi s'annonçait pendant un temps comme une petite révolution dans le déploiement technologique pour filmer l'action, avec des caméras robotisées ultra modernes et l'immense Yuen Woo-ping pour superviser tout ça avec les chorégraphies impériales dont il a le secret. Les aléas de...


 
 
Movies
 
Rigor Mortis poster
Rigor Mortis poster
Rigor Mortis poster

Rigor Mortis (Juno Mak, 2013)

Personnalité franchement hype, chanteur, producteur, acteur et maintenant réalisateur, sorte d'artiste complet comme le Chine en produit tant, Juno Mak cherche à dynamiter l'approche esthétique du cinéma de Hong Kong. Et pour son premier essai en tant que metteur en scène, ses ambitions sont claires : rendre hommage à un cinéma qui l'a profondément marqué tout en produisant une œuvre extrêmement moderne dans son approche, quelque chose à la limite de l'expérimental dans sa construction purement visuelle. Et si Rigor Mortis est un film loin d'être parfait, il s'agit d'une proposition esthétique radicale, souvent magnifique. Si Juno Mak fait l'acteur depuis une dizaine d'années, limitant grandement ses apparitions (on l'a croisé chez Pang Ho-cheung dans Trivial Matters puis dans Dream Home où il jouait le flic à la gueule arrachée), il s'est penché sur l'envers du décor en 2010 en co-écrivant le script de Revenge: A Love Story, dans l...