Mexique
-
TOUS LES ATICLES
 
affiche de Silence de Martin Scorsese

Silence (Martin Scorsese, 2016)

Plus d’un quart de siècle pour finalement voir le jour. Silence est ce qu’on appelle ...

Desierto (Jonás Cuarón, 2015)

Le talent n’étant pas nécessairement héréditaire, le doute était permis quant à la qualité ...

Chappie (Neill Blomkamp, 2015)

Parmi les « jeunes » réalisateurs apparus dans les années 2000, Neill Blomk...

Le Labyrinthe de Pan (Guillermo del Toro, 2006)

Cinq ans après L’échine du Diable, magnifique fable fantomatique et portrait d’une Es...

Heli (Amat Escalante, 2013)

Après le faux choc de Los Bastardos, Amat Escalante, disciple de Carlos Reygadas, explore un nouv...

Post Tenebras Lux (Carlos Reygadas, 2012)

Carlos Reygadas est-il un génie ou un escroc ? Jusqu’à aujourd’hui, on pouvait encore...

Here Comes the Devil (Adrián García Bogliano, 2012)

Paris International Fantastic Film Festival 2012 : Compétition. 10ème long métrage en 8 ans pour ...

Después de Lucía (Michel Franco, 2012)

Après le déjà terrible Daniel y Ana, le mexicain Michel Franco poursuit son exploration de la mon...

Batalla en el cielo (Carlos Reygadas, 2005)

Les chemin de croix vers la mort pour accéder à un état de grâce, voilà ce qui semble passionner ...

Don’t Be Afraid of the Dark (Troy Nixey, 2010)

Étrange festival 2011 : Film de clôture. Bien trop occupé par de nombreux projets autrement plus ...

Miss Bala (Gerardo Naranjo, 2011)

Précédé d’un petit buzz prometteur, avec une poignée d’images dévoilées qui annonçaie...

Santiago 73, Post Mortem (Pablo Larraín, 2010)

Après Fuga et Tony Manero, largement soutenus par la critique malgré le peu d’exposition do...

Même la pluie (Icíar Bollaín, 2010)

Grand favori, avec Balada triste de trompeta d’Álex de la Iglesia, des prochains Goyas en E...

Abel (Diego Luna, 2010)

On ne le sait que trop bien, un acteur, aussi talentueux soit-il, qui passe à la réalisation pren...

Cabeza de Vaca (Nicolás Echevarría, 1991)

Expérience de cinéma magique et viscérale, Cabeza de Vaca se révèle comme un cousin éloigné d&rsq...

Alamar (Pedro González-Rubio, 2009)

Alamar est un tout petit film qui n’a l’air de rien comme ça. À peine soixante-dix mi...

Boogie (Gustavo Cova, 2009)

L’affiche rappelle celle de C’est Arrivé près de chez Vous mais Boogie, el aceitoso, ...

Biutiful (Alejandro González Iñárritu, 2010)

En seulement trois films, le réalisateur mexicain que l’on surnomme El Negro a su s’i...

L’Orphelinat (Juan Antonio Bayona, 2007)

Béni soit Guillermo Del Toro! On ne le dira jamais assez, mais en plus d’être aujourd&rsquo...

Ne nous jugez pas (Jorge Michel Grau, 2010)

Cette année les sélections parallèles du Festival de Cannes ont définitivement lâché la bride. Au...

La Vida Loca (Christian Poveda, 2008)

« Tu ne peux plus faire marche arrière » sont les mots de la fin de ce docu...

Babel (Alejandro González Iñárritu, 2006)

Babel, quel beau titre. Jamais une métaphore biblique (la tour de Babel où dieu créa les différen...