Test DVD
 
 
 
 
Movies
 
La Traque d'Antoine Blossier (2010)
La Traque d'Antoine Blossier (2010)
La Traque d'Antoine Blossier (2010)

La Traque (Antoine Blossier, 2010)

À l'époque où son titre était encore "Proie", bien avant que La Proie n'arrive sous la bannière d'un distributeur bien plus confiant/courageux/honnête, La Traque ne nous avait pas fait très bonne impression en plein Étrange Festival. Les festivals étant généralement les moments les moins opportuns pour juger définitivement un film, le premier essai en long métrage d'Antoine Blossier méritait bien une seconde chance pour sa sortie dans les bacs vidéo, quelques quatre mois après une exploitation en salles proprement honteuse. Même s'il s'agit du terrible destin de TOUS les premiers films de genre produits en France. Et si la seconde vision du film ne le transforme pas en chef d’œuvre, il est toujours plombé par des éléments rédhibitoires pour s'y attacher totalement, redécouvrir La Traque sans les présentations et promotions complètement à côté de la plaque permet d'ouvrir les yeux sur un premier film imparfait mais pas dénué de charme...


 
Test DVD
 
cleveland contre wall street dvd
cleveland contre wall street dvd
cleveland contre wall street dvd

[Test DVD] Cleveland contre Wall Street de Jean-Stephane Bron

DVD édité par Les Films Pelléas, sorti le 5 avril 2011 Avec un petit peu de retard, retour sur une sortie DVD qui n'a pas forcément beaucoup fait parler d'elle, à tord. Découvert au festival de Cannes en 2010 où il était présenté dans la sélection de la Quinzaine des Réalisateurs, Cleveland contre Wall Street (la critique est par ici) est un documentaire pas comme les autres, de ceux qui dégoûtent sans avoir recours à de basses manœuvres, et nous ouvrent les yeux sur un monde de merde, tout simplement. Pour la sortie en DVD, Les Films Pelléas mettent les petits plats dans les grands avec une édition des plus complètes. Ainsi, plutôt que des featurettes qui feraient doublon on y trouve un livret complet mais surtout un film documentaire en lien direct avec le sujet. Synopsis de Cleveland contre Wall Street : Le 11 janvier 2008, Josh Cohen et ses associés, avocats de la ville de Cleveland, assignent en justice les 21 banques qu’ils j...
 

2011/06/22



 
Test DVD
 

[Test DVD] Poupoupidou de Gérald Hustache-Mathieu

DVD édité par Diaphana, sorti de 18 mai 2011. Sorte de Twin Peaks surprenant et à la française, Poupoupidou (lire la critique ici) était une bien bonne nouvelle pour le cinéma de genre(s) français tout comme pour Jean-Paul Rouve, montrant une nouvelle facette de son talent. Passé quelque peu inaperçu en salles, malheureusement, le film se paye une seconde jeunesse en DVD dans une édition techniquement très au point mais manquant cruellement de profondeur en matière de suppléments. Synopsis du film : Il est parisien et l’auteur de polars à succès. Elle est l’effigie blonde du fromage Belle de Jura, la star de toute la Franche-Comté, persuadée qu’elle était, dans une autre vie, Marilyn Monroe... Quand ils vont se rencontrer à Mouthe, la ville la plus froide de France, lui est en panne totale d’inspiration et elle déjà morte. “Suicide probable aux somnifères” conclue la gendarmerie. David Rousseau n’y croit pas. En enquêtant s...
 

2011/06/21



 
Test DVD
 

[Test DVD] We are 4 Lions de Chris Morris

DVD édité par StudioCanal, sorti le 17 mai 2011 We are 4 Lions du trublion Chris Morris, qui a agité la petite lucarne anglaise par ses shows TV corrosifs et sans tabou, a bénéficié d'une belle exposition. Présenté à Sundance (et à l’Étrange Festival de Paris), récompensé dans plusieurs petits festivals, le film a prouvé non seulement que les anglais sont toujours les plus doués pour l'humour acide (grâce notamment aux scénaristes de In the Loop) mais qu'il était également possible de rire de tout ou presque. En ligne de mire principale, le terrorisme, traité de front et avec un talent dingue. Le film est une petite merveille qui ne peut pas plaire à tout le monde, mais son côté assassin nous rappelle une époque où l'humour était libre de toute censure et de tout jugement moral, et cela fait un bien fou. Qu'on y accroche ou pas, c'est la liberté artistique qui illumine toute cette oeuvre. StudioCanal a bien compris le potentiel de ...
 

2011/06/04