Actus
 
 
 
News
 
Seventh Son poster
Seventh Son poster
Seventh Son poster

Nouveau trailer pour Seventh Son

Le vilain petit canard renaît de ses cendres. Seventh Son, ou Le Septième fils en France, est un peu la patate chaude qui se refile entre studio, le film de fantasy pour adolescents dont plus personne ne veut et qui va bénéficier d'une sortie en toute discrétion malgré ses 50 millions de dollars de budget. Seventh Son est une vraie patate chaude. Le film a été repoussé de deux ans et une première bande-annonce était déjà dévoilée il y a près d'un an. Mais le film a changé de main lors de la séparation de Legendary et Warner et sortira finalement en début d'année prochaine. C'est clairement le film qui gêne un peu et qui possède tous les atouts d'un flop en puissance. Bien qu'adapté de L'Apprenti épouvanteur de Joseph Delaney, le personnage principal est interprété par le très fade Ben Barnes et les figures sur lesquelles s'appuie logiquement la promotion, Jeff Bridges et Julianne Moore, ne correspondent absolument pas à la cible n...


 
News
 
REC 4 poster
REC 4 poster
REC 4 poster

Nouveau trailer pour [•REC]⁴

[•REC]⁴ semble avoir perdu son sous-titre "Apocalypse" mais gagne une nouvelle bande-annonce diffusée par rtve.es. Ce nouveau trailer donnz clairement le ton d'un film d'horreur bien plus classique dans son approche, allant à contre-courant de la mode found footage que [•REC] avait plus ou moins initié. Jaume Balaguero est cette fois seul aux commandes et retrouve Manuela Velasco. Et contrairement à ce qui était attendu, ce trailer joue à nouveau la carte de la claustrophobie avec une intrigue dont une longue partie semble se dérouler sur un navire et ses couloirs exigus. Soit le retour d'un petit côté Aliens déjà présent dans le second film. Une belle façon de boucler la boucle d'une saga horrifique qui aura marqué son époque. [box_light]Synopsis : L’action débute au moment où Ángela Vidal, unique survivante de la terrible infection, est évacuée de l’immeuble. Quand la situation semble enfin sous contrôle, le chaos explose à n...


 
News
 
Son of a Gun poster
Son of a Gun poster
Son of a Gun poster

Ewan McGregor en bad boy dans Son of a Gun

Six ans après son prix du jury cannois pour un court-métrage, Julius Avery signe enfin son premier long, Son of a Gun, thriller australien aux airs extrêmement classiques bénéficiant de la présence d'Ewan McGregor en mentor de jeune taulard. Il aura fallu 10 bonnes années d'obstination et de courts métrages avant que Julius Avery ne puisse enfin réaliser son premier long métrage. Il s'agit donc de Son of a Gun, un projet dont il est l'auteur, avec quelques retouches signées John Collee (Happy Feet, Master & Commander). Le film réunit un beau casting avec en têtes d'affiche Ewan McGregor et Brenton Thwaites, mais également Alicia Vikander, Damon Herriman et Nash Edgerton. Produit en Australie, le film bénéficie de la photographie de Nigel Bluck (directeur de la photo sur la seconde équipe de la trilogie du Seigneur des anneaux). A priori, rien de bien original dans tout cela mais la surprise sera peut-être au rendez-vous. [b...


 
News
 
the pyramid poster
the pyramid poster
the pyramid poster

Alexandre Aja présente The Pyramid

Enfin de retour dans le siège de réalisateur, et pour un film qui ne sera pas un remake cette fois, Alexandre Aja continue également sa belle petite carrière de producteur de films d'horreur, en soutenant les projets des copains. Avec The Pyramid, c(est son scénariste Grégory Levasseur qui passe derrière la caméra. Prochainement de retour avec Horns, Alexandre Aja est devenu une figure qui compte au niveau du cinéma horrifique international. Producteur du très prometteur Les Sentinelles, des deux premiers films de son compère Franck Khalfoun (2ème sous-sol et Maniac), et maintenant de The Pyramid, le premier long métrage de Grégory Levasseur, son scénariste depuis Furia. Levasseur n'est pas un débutant pour autant, il était réalisateur de seconde équipe sur La Colline a des yeux, Mirrors et Piranha 3D. The Pyramid est écrit par Daniel Meersand et Nick Simon, éclairé par Laurent Tangy et cède évidemment à cette satanée mode du film...