Ecrit le 2010/04/21 par Nicolas Gilli in Tops
 
 

Top 10 des Meilleurs Films d’Animation

top-animation
top-animation

Alors que la rétrospective consacrée à Hayao Miyazaki sur Arte touche à sa fin demain (il n’est pas nécessaire de souligner que c’était tout simplement incontournable) et que quelques semaines nous séparent de la sortie du nouveau film de Sylvain Chomet, l’Illusionniste, qui sera critiqué ici dans les jours qui viennent, notre camarade Alexandre Mathis de Plan-C, qui a parfois des goûts douteux mais qui les défend plutôt bien, nous propose d’établir un classement des meilleurs films d’animation, tous pays et genres confondus.

Comme d’habitude avec ces tops, beaucoup de films restent sur le côté alors qu’ils mériteraient d’y être, mais il faut faire des choix impossibles et c’est là tout l’intérêt de la chose. Ainsi dans les grands oubliés du classement qui suit nous pouvons citer Persépolis, Valse avec Bachir, le Géant de Fer, Ninja Scroll, Jin-Roh, Final Fantasy: Advent Children, Metropolis… de même le choix a été fait de ne citer qu’une fois chaque studio (Ghibli, Pixar, Disney…) et chaque réalisateur.

Si l’envie vous vient d’établir votre propre classement, faites vous plaisir en commentaire ou sur votre propre blog, j’établirai une liste en fin d’article.

Mais place au classement proprement dit, en essayant d’être original:

10 – Midori d’Hiroshi Harada (Japon, 1992)

midori Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

Oeuvre obscure et de ce fait extrêmement rare, Midori ne brille pas par son animation très rudimentaire et constituée essentiellement de plans fixes qui reproduisent en grande partie les vignettes du manga de Suehiro Maruo. Mais c’est un film d’une puissance incroyable, trash, glauque et hyper déviant. Le genre de film à ne surtout pas mettre entre toutes les mains mais essentiel pour qui aime l’underground nippon.

9 – L’Étrange Noël de M. Jack d’Henry Selick (USA, 1993)

etrange noel de m. jack Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

C’est bizarrement dans ce film qu’il n’a pas réalisé que se retrouvent tous les éléments de l’univers de Tim Burton. Mélange morbide et fantastique, avec juste ce qu’il faut de passages musicaux, ce joyeux cauchemar continue aujourd’hui d’être un objet de culte pour le jeune public qui le découvre. C’est tout simplement merveilleux et c’était avant Coraline la preuve de l’immense talent d’Henry Selick.

8 – Le Roi Lion de Rob Minkoff et Roger Allers (USA, 1994)

le roi lion Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

Au milieu de la pléthore de chefs d’oeuvres pondus par le studio à la souris, le Roi Lion trône fièrement. Rarement Disney n’aura su produire un récit aussi universel, aussi touchant. Et même si l’ensemble est largement inspiré du Roi Léo de Tezuka, c’est sans doute avec Fantasia ce qui est sorti de plus beau du studio. Un film qui ne vieillit pas, et la scène de la mort de Mufasa est toujours aussi terrible…

7 – Le Roi et l’Oiseau de Paul Grimault (France, 1980)

le roi et oiseau Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

Adaptation d’un conte d’Andersen, scénario de Jacques Prévert… que dire de plus? Le Roi et l’Oiseau est tout simplement le film fondateur de l’animation moderne, inspiration jamais cachée des nouveaux génies du studio Ghibli. L’histoire est intemporelle, l’animation l’est tout autant. C’est beau, drôle, émouvant, simple, et la musique de Wojciech Kilar est une des plus belles compositions de l’histoire du cinéma.

6 – Wall-E d’Andrew Stanton (USA, 2008)

wall e Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

Pas simple de choisir parmi les productions Pixar. Entre Là-Haut, Monstres & Cie, les Indestructibles… on touche à l’excellence. Mais on retiendra pourtant Wall-E, car s’il n’est pas parfait toute la première partie (avant l’arrivée des personnages humains) est tout simplement un modèle de perfection cinématographique. En revenant aux bases du cinéma, le studio invoque l’époque bénie du muet et fait jaillir une véritable émotion d’un tas de ferraille. Magique!

5 – Perfect Blue de Satoshi Kon (Japon, 1998)

perfect blue Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

Satoshi Kon pourrait faire du cinéma live, mais il a bien compris que l’animation lui permettait de sortir des images impossibles à créer via une caméra. Spécialiste des récits complexes (mis à part sa récréation Tokyo Godfathers), il est sans doute l’un des réalisateurs les plus ambitieux, abordant les thèmes vertigineux du rêve ou de la schyzophrénie. J’aurais très bien pu choisir Millenium Actress ou Paprika qui sont de purs chefs d’oeuvres du genre, mais c’est avec Perfect Blue que j’ai découvert ce génie…

4 – Le Tombeau des Lucioles d’Isao Takahata (Japon, 1988)

tombeau des lucioles Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

Si Pompoko et Mes Voisins les Yamadas sont tout aussi essentiels, le Tombeau des Lucioles fait tout de même office de somment dans la carrière de Takahata. Cette histoire de frères et soeurs perdus pendant la guerre est sans doute à mettre dans ce qu’il y a eu de plus bouleversant sur un écran de cinéma. Impossible de retenir ses larmes même après de très nombreux revisionnages. Ce film sur le sacrifice est d’une tristesse infinie et nous broie le coeur mais c’est magnifique.

3 – Princesse Mononoké d’Hayao Miyazaki (Japon, 1997)

princesse mononoke Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

Encore un choix des plus difficiles… Depuis la création des studios Ghibli Miyazaki a pris une ampleur considérable et ses films touchent à peu près tous à la perfection. Si mon Voisin Totoro ou le Château Ambulant sont sans doute les meilleurs pour le « grand public », son oeuvre la plus aboutie reste Princesse Mononoké. De sa violence graphique à son discours engagé contre la destruction de la nature par l’homme, par la construction d’un récit découpé avec une finesse incroyable et ses purs moments d’émotion, c’est bien son plus grand chef d’oeuvre.

2 – Akira de Katsuhiro Ôtomo (Japon, 1988)

akira Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

Qui a oublié sa première vision d’Akira? Personne sans doute, à moins d’être passé complètement à côté. Oeuvre métaphorique qui prend sa source dans le traumatisme d’Hiroshima, pièce essentielle du mouvement cyberpunk, pierre fondatrice de l’animation japonaise adulte, Akira fait partie de ces quelques films qui ne s’oublient jamais, qu’on vit comme un choc de cinéma. Explosion atomique sur fond d’opéra, mutations effroyables, en adaptant son manga fleuve (publié sur 10 ans) Ôtomo signe ce qui se rapproche le plus de l’oeuvre de Kubrick (auquel il fait sa révérence de la plus belle des manières dans un final inoubliable) que n’importe quelle autre tentative. C’est à voir d’urgence pour ceux qui ne l’auraient jamais vu car on ne s’en remet jamais vraiment.

1 – Ghost in the Shell de Mamoru Oshii (Japon, 1995)

ghost in the shell Top 10 des Meilleurs Films dAnimation

En adaptant à sa sauce le manga de Masamune Shirow, Mamoru Oshii livre ce qui s’apparente au film de SF ultime. Pour bien comprendre l’importance de Ghost in the Shell (que James Cameron a toujours qualifié de visionnaire) il suffit d’observer la grande majorité des films de Science-Fiction qui sont sortis depuis. Tous s’en inspirent à des degrés différents, l’exemple le plus flagrant restant Matrix… Film adulte par excellence, GITS aborde des dizaines de thèmes majeurs mais un en particulier domine, et ce n’est pas le rapport entre l’homme et la machine. En effet, le sujet central, qui se retrouve dans la plupart des films d’Oshii tient en une question: « qu’est-ce que l’homme? ». Oeuvre philosophique sous le signe de l’allégorie, le film est extrêmement difficile d’accès (toutefois moins que sa suite toute aussi réussie, Innocence) et nécessite plusieurs visions pour en percer quelques secrets. Mais c’est la preuve ultime que l’animation n’est pas un art enfantin, et que ces films peuvent être plus profonds que la plupart des films live.